Capital social et enjeux de pouvoir : une perspective socio-politique de l'appropriation d'une technologie de réseaux sociaux au sein d'une collectivité territoriale - CentraleSupélec Access content directly
Journal Articles Systèmes d'Information et Management Year : 2012

Capital social et enjeux de pouvoir : une perspective socio-politique de l'appropriation d'une technologie de réseaux sociaux au sein d'une collectivité territoriale

Myriam Karoui
  • Function : Author
  • PersonId : 874865

Abstract

Emergent tools 2.0 like social networks technologies or Social Networks Systems (SNS) allow the development of a social capital and facilitate collaboration and innovation through organizations. In an economic and managerial environment where social capital is considered as a prerequisite for the collective action in organization, the introduction of these technologies of Social Networks Systems can be also an opportunity for actors to redistribute the power and the influence between them in the organization. This research study aims to understand how the stakes in power related to the development of the social capital can impact the adoption of SNS tool by actors. Through an Action- Research within a City and based on Bourdieu's theory on the social positions and on Crozier and Friedberg's strategic actor's theory, we identify that the appropriation of social networks technology is primarily a socio-political appropriation in two phases: in the first phase actors discover social capital as a new symbolic capital and in a second phase they use the technology to influence the development of the organizational social capital in order it can serve their own interests. This work highlights also the role played by information systems and particularly social network systems in the development and maintaining of actors' social positions within the organization.
Parmi les outils 2.0 émergents les technologies dites de réseaux sociaux (Social Network Systems- SNS) sont considérées comme des supports permettant le développement d'un capital social facilitant la collaboration et l'innovation dans les organisations. Dans un environnement économique et managérial global où le capital social est de plus en plus considéré comme un pré-requis à l'action collective en organisation, l'introduction de ces technologies de réseaux sociaux peut être également une opportunité pour les acteurs de l'organisation de redistribuer le pouvoir et l'influence entre eux. L'objectif de ce travail est de comprendre comment les enjeux de pouvoir liés au développement du capital social impactent l'appropriation d'une technologie SNS. A travers une Recherche Action menée au sein d'une Mairie et en s'appuyant sur la théorie de la pratique de Bourdieu et la théorie de l'acteur stratégique de Crozier et Friedberg, nous identifions que l'appropriation de la technologie de réseaux sociaux est principalement une appropriation socio-politique en deux phases : une phase d'appropriation de la nouvelle dimension donnée au capital social et une phase d'appropriation de la technologie pour servir les intérêts des acteurs concernant le développement du capital social. Ce travail met également en lumière le rôle que peuvent jouer les systèmes d'information et notamment les outils de réseaux sociaux dans le maintien et le développement des positions sociales des acteurs au sein de l'organisation.
Fichier principal
Vignette du fichier
SIM2012VF.pdf (242.16 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00744688 , version 1 (23-10-2012)

Identifiers

Cite

Myriam Karoui, Aurélie Dudézert. Capital social et enjeux de pouvoir : une perspective socio-politique de l'appropriation d'une technologie de réseaux sociaux au sein d'une collectivité territoriale. Systèmes d'Information et Management, 2012, 17 (1), pp.49-80. ⟨10.3917/sim.121.0049⟩. ⟨hal-00744688⟩
353 View
1694 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More